La Rose du Mois

Décembre 2010

Rosa filipes

« Un rosier exceptionnel à tous points de vue »

C’est ainsi que ‘Rosa filipes’ est qualifié dans “Roses anciennes et roses sauvages” par Anny Jacob, Hedi et Wernt Grim, Bruno Müller (Editions Eugen Ulmer, Paris, 1993).

Alors que les autres rosiers non remontants entrent en période repos, ‘Rosa filipes’ fleurit tardivement pendant juillet et août.

Après la floraison, ‘Rosa filipes’ présente toujours autant d’agréments : ses cynorrhodons forment de jolies grappes rouges qui assurent la décoration du jardin pour le reste de l’année.

>>> Téléchargez le fond d’écran ’Rosa filipes’ (1280 x 1024).

 

En savoir plus : Origine

Localisation de la variété

Emplacement de ’Rosa filipes’ dans la Roseraie :
Plate-bande 123 bis.

 

Originaire de Chine occidentale, ‘Rosa filipes’ a été découvert par Ernest Henry Wilson dit « le Chinois » (1876-1930).

Ce botaniste britannique était missionné par l’arboretum Arnold de l’université Harvard à Boston (Etats-Unis) : il devait parcourir l’Asie pour découvrir de nouvelles plantes et récolter ce qui était possible afin de les étudier et d’éventuellement les introduire en occident. Lors de sa deuxième mission en Chine (1907-1909), Ernest Wilson observe une nouvelle espèce   de rosier dans le nord ouest du Sichuan. Elle est baptisée ‘filipes’ en référence à ses pétioles minces comme un fil de « filigrane ».

Avec l’aide de son collègue le botaniste américain d’origine allemande Alfred Rehder (1863-1949), Ernest Wilson établit la description de ‘Rosa filipes’ et présente la variété   aux scientifiques dès 1908.

 

Ce rosier de collection est aujourd’hui moins connu que son sport ‘Rosa filipes Kiftsgate’, apparu en 1954…

 

Rosa filipes

Catégorie : Variété botanique (Section Synstylae).

Synonyme : ‘Rosa filipes Rehder & E.H.Wilson’.

Feuillage : Les feuilles sont d’un vert moyen à clair (cuivrées quand elles sont jeunes) avec un aspect plutôt brillant. Elles comportent quelques glandes sur leur face inférieure. Les rameaux filiformes sont glabres avec des aiguillons recourbés en crochets (caractéristique de la section des Synstylae).

Fleurs  : Les fleurs simples et parfumées sont assez petites (2,5 à 5 cm de diamètre) mais elles sont regroupées en panicules généreuses. Ces inflorescences peuvent rassembler jusqu’à cent fleurs blanches avec leurs étamines jaune d’or : cette floribondité remarquable illumine l’arbuste pendant la période de floraison.

Floraison  : Rosier qui fleurit vers juillet-août (non remontant).

Développement  : Grand : jusqu’à 9 m de haut et 6 m de large.

Emplacement  : ‘Rosa filipes’ aime le soleil. Si elle est plantée à l’ombre de son hôte, elle mettra un peu plus de temps à se développer.

Entretien  : Rosier liane vigoureux qui peut être conduit librement mais aussi sur un grand mur ou sur un arbre. Attention toutefois, ‘Rosa filipes’ comme d’autres rosiers, s’accommode mal des noyers.

Rosier résistant aux maladies.

Descripteurs  : Alfred Rehder / Ernest Henry Wilson.

Année de description : 1908

Les autres roses

Janvier 2010

« Une variété   extra »

Février 2010

Des amoureux pour célébrer la Saint-Valentin

Mars 2010

Un hommage au « réveil » de la nature

Avril 2010

Des couleurs chatoyantes pour célébrer le retour des beaux jours

Mai 2010

La rose de Ravensbrück, la rose de la mémoire

Juin 2010

Une rose pour rendre hommage à l’un des plus grands jardiniers du XXème siècle.

Juillet 2010

Ses nombreuses fleurs blanches miment les flocons de neige en plein mois de juillet ?

Août 2010

Une variété   pour le « bon roi Henri »

Septembre 2010

Le charme des roses anciennes

Octobre 2010

Une rose au coloris original et au parfum intense pour honorer un homme hors du commun.

Novembre 2010

Une rose pour l’UNICEF

Décembre 2010

« Un rosier exceptionnel à tous points de vue »