La Rose du Mois

Septembre 2010

Salet

Le charme des roses anciennes

‘Salet’ est un charmant buisson qui constitue une variété   indispensable pour tout amateur de roses. Créée en 1854, sa fleur rose légèrement froissée et sa fragrance sucrée offrent à votre jardin un parfum de rose ancienne…

 

>>> Téléchargez le fond d’écran ’Salet’ (1280 x 1024).

 

 

En savoir plus : Salet, une exception parmi les roses moussues

Localisation de la rose

Emplacement de ’Salet’ dans la Roseraie :
Plates-bandes 74 et 81.

 

Dans son ouvrage « Les rosiers », François Lacharme considère ‘Salet’ comme une de ses meilleures créations dans la catégorie centfeuille mousseux.

 

Les roses moussues sont caractérisées par la présence d’une fine « mousse » constituée d’excroissances fines et enchevêtrées, sur les tiges et les boutons. Mais les roses moussues ne sont pas réputées pour leur floraison remontante. Les premières roses de ce type   ont été obtenues à partir de roses centfeuilles : comme elles, elles ne fleurissaient qu’une seule fois dans la saison.

Des croisements ont alors été effectués avec des variétés remontantes et notamment ‘Rosa X damascena’, un sport de rosier de Damas : quelques variétés ont ainsi obtenu un caractère de remontance toutefois assez modeste.

 

Toutefois, il existe une exception remarquable. En plus d’être particulièrement florifère, ‘Salet’ offre une floraison presque continue ! D’abord abondante au mois de juin, elle est plus clairsemée en été et se termine en beauté en septembre. Les roses de cette époque sont même d’un rose encore plus soutenu que les premières fleurs de juin ce qui rend la floraison d’automne encore plus intéressante.

 

 Salet, une rose centfeuille moussue

La « mousse » est particulièrement visible sur les boutons.

(Photographie : F. Joyaux)

Salet

Catégorie  : Variété horticole ancienne (Centifolia muscosa).

Feuillage  : Le feuillage vert clair est d’aspect mat. Peu de mousse et d’aiguillons.

Fleurs  : Les fleurs assez grandes (7 cm de diamètre) s’épanouissent en forme de coupe avec des quartiers un peu confus. D’abord d’un rose pur, leur couleur s’éclaircit avec le temps.

Enfin, les roses doubles offrent un parfum soutenu et sucré de rose ancienne.

Floraison  : de mi-juin jusqu’aux premières gelées. Remontant.

Développement  : moyen – jusqu’à 1,50 m de haut et 1,20 m de large.

Emplacement  : De soleil à mi-ombre.

Entretien  : Rosier vigoureux, touffu et équilibré qui supporte les sols pauvres. Il peut être planté en pot mais aussi être utilisé en haies.

Obtenteur  : François Lacharme.

Année de commercialisation  : 1854.

Les autres roses

Janvier 2010

« Une variété   extra »

Février 2010

Des amoureux pour célébrer la Saint-Valentin

Mars 2010

Un hommage au « réveil » de la nature

Avril 2010

Des couleurs chatoyantes pour célébrer le retour des beaux jours

Mai 2010

La rose de Ravensbrück, la rose de la mémoire

Juin 2010

Une rose pour rendre hommage à l’un des plus grands jardiniers du XXème siècle.

Juillet 2010

Ses nombreuses fleurs blanches miment les flocons de neige en plein mois de juillet ?

Août 2010

Une variété   pour le « bon roi Henri »

Septembre 2010

Le charme des roses anciennes

Octobre 2010

Une rose au coloris original et au parfum intense pour honorer un homme hors du commun.

Novembre 2010

Une rose pour l’UNICEF

Décembre 2010

« Un rosier exceptionnel à tous points de vue »