La Rose du Mois

Janvier 2010

Boule de Neige

« Une variété   extra »

En cette fin d’année réfrigérée, la neige a recouvert une bonne partie de la France… La Roseraie du Val-de-Marne a donc choisi de mettre à l’honneur la variété   Boule de Neige. Ce nom représente parfaitement les fleurs de ce rosiers : une forme sphérique et une couleur blanche accentuée par des nuances de verts…

 

En savoir plus : « Une variété   extra »

Localisation de la rose

Emplacement de Boule de Neige dans la Roseraie :
Plates-bandes 35 et 96.

 

Boule de Neige a été créée par le rosiériste lyonnais François Lacharme. Elle a hérité de la forme et de la couleur de Mademoiselle Blanche Lafitte ainsi que du parfum et du caractère de remontance de Sapho.

 

Soupert et Notting, fournisseurs officiels de plusieurs têtes couronnées, précisent dans leur catalogue général de 1905-1906 : « fleur moyenne, pleine, blanc pur, odorante, variété   extra ».

 

Pierre Guillot, dans son catalogue général de 1897-1898, indique que la rose est « très bien faite » et « très belle », et que l’arbuste est vigoureux.

 

En 1896, le Journal des Roses a retranscrit les résultats du plébiscite organisé par la revue Rosenzeitung  : les treize principaux rosiéristes d’Allemagne ont été invités à voter pour 1010 variétés de roses de différents pays (France, Angleterre, Luxembourg, Allemagne, Belgique, Suisse et Japon).

Selon la floribondité, la tenue et la remontance des concurrentes, ils ont ainsi élevé leurs 230 meilleures variétés de roses. Parmi elles, Boule de Neige qui a récolté la meilleure note : treize voix sur treize !

Boule de Neige

Catégorie  : Variété horticole ancienne.

Feuillage  : Feuillage vert foncé et brillant qui offre une beau contraste avec les fleurs. Tiges peu aiguillonnées.

Fleurs  : Les fleurs de taille moyenne (7 cm de diamètre) sont très doubles et globuleuses.

Les gros boutons à point cramoisie s’épanouissent délicatement tandis que les pétales externes se retournent, ce qui accentue la forme globuleuse de la fleur.

Regroupées en bouquet, les fleurs offrent un parfum fruité et soutenu qui embaume le jardin.

Floraison  : de juin à octobre. Assez remontant.

Développement  : moyen – hauteur : de 1,20 m à 1,80 m / largeur : de 0,80 m à 1,20 m.

Emplacement  : Soleil à mi-ombre.

Entretien  : Ce rosier s’épanouit pleinement dans les régions chaudes. Il est préférable de le protéger en hiver si la température descend trop bas…

Si l’été est pluvieux, la rose peut ne pas s’ouvrir.

Jacqueline Humery recommande de le traiter contre le marsonia.

Obtenteur  : François Lacharme.

Année de commercialisation  : 1867.

Les autres roses

Janvier 2010

« Une variété   extra »

Février 2010

Des amoureux pour célébrer la Saint-Valentin

Mars 2010

Un hommage au « réveil » de la nature

Avril 2010

Des couleurs chatoyantes pour célébrer le retour des beaux jours

Mai 2010

La rose de Ravensbrück, la rose de la mémoire

Juin 2010

Une rose pour rendre hommage à l’un des plus grands jardiniers du XXème siècle.

Juillet 2010

Ses nombreuses fleurs blanches miment les flocons de neige en plein mois de juillet ?

Août 2010

Une variété   pour le « bon roi Henri »

Septembre 2010

Le charme des roses anciennes

Octobre 2010

Une rose au coloris original et au parfum intense pour honorer un homme hors du commun.

Novembre 2010

Une rose pour l’UNICEF

Décembre 2010

« Un rosier exceptionnel à tous points de vue »