Les roses thé

L’allée des roses thé

Ces rosiers obtenus au XIXème siècle, sensibles au froid, sont installés le long du mur ensoleillé.

Mme Constant Soupert

’Mme Constant Soupert’.

En 1809, des bateaux de la Compagnie des Indes orientales débarquent en Angleterre avec dans leurs cales, des sacs de thé et des rosiers de Chine. Il semblerait que le voyage aurait donné aux rosiers l’odeur du thé qui en émanait. C’est pourquoi les rosiers ont été nommés ainsi.

Ses roses sont parfumées et semblent fleurir aux quatre saisons, ce qui enthousiasme l’Europe. Les roses thé sont les ancêtres des roses modernes.
Particulièrement sensibles aux gelées, ces rosiers à grand déveloopement (1,50 m) sont disposés dans la Roseraie le long du mur ensoleillé.

 

La Rose Thé

 

La plus délicate des roses
Est, à coup sûr, la rose Thé.
Son bouton   aux feuilles mi-closes
De carmin à peine est teinté. (...)

 

Théophile Gautier