Le dôme

Le dôme de la Roseraie, un symbole menacé

 Dôme de la Roseraie du Val-de-Marne

 

Inscrite à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, la Roseraie est structurée autour d’un axe de symétrie allant du Pavillon normand au dôme. Cette partie centrale, appelée la « Roseraie décorative à la française », constitue un exercice de style de réinterprétation de l’art des jardins à l’aide exclusive des rosiers : des rosiers tige remplacent les classiques orangers, les pylônes de Mistress F. W. Flight forment des cônes semblables aux ifs. Enfin, comme un rideau de scène, un grand motif de treillage et un dôme abritant une reproduction de La Baigneuse de Falconet, enserrent la Roseraie, le dôme se reflétant dans le miroir d’eau.

 

Créé en 1910, ce dôme est recouvert du rosier Alexandre Girault : il constitue un symbole fort de la Roseraie du Val-de-Marne. Son image est véhiculée à travers le monde. Sa structure est aujourd’hui particulièrement dégradée et nécessite une restauration qui restituera l’harmonie d’ensemble de cette partie de la Roseraie.

 

 

Signature de la convention

 

Signature de la convention entrele Conseil général du Val-de-Marne, représenté par Alain Blavat, et la Fondation du Patrimoine, représentée par Claude Fluteau.

Le Conseil général du Val-de-Marne a décidé de se tourner vers la recherche de partenariats public-privé afin de concrétiser certains projets de développement de la Roseraie du Val-de-Marne.

La Fondation du Patrimoine, en tant que Fondation reconnue d’utilité publique, est habilitée à recevoir les dons des particuliers mais aussi des entreprises qui donnent lieu à l’envoi d’un reçu fiscal et qui sont donc déductibles :

- de l’impôt sur le revenu des personnes physiques à hauteur de 66% du don et dans la limite de 20% du revenu imposable,

- de l’impôt sur la fortune à hauteur de 75% du don dans la limite de 50 000 €,

- de l’impôt sur les sociétés, à hauteur de 60% du don, dans la limite de 5 pour mille du chiffre d’affaires.

 

En s’associant avec la Fondation du Patrimoine, le Conseil général du Val-de-Marne offre la possibilité aux visiteurs, aux habitants, aux commerces, associations et entreprises locales, de s’associer à la préservation de la biodiversité et à la conservation du patrimoine, tout en bénéficiant d’une économie d’impôt.

* * * 

Mécènes de la Roseraie

Ce projet est soutenu par :

> la Fondation du Patrimoine et la Fondation Total

> les souscripteurs particuliers via la Fondation du Patrimoine

> la société SCREG Ile-de-France / Normandie