L’été

L’été au milieu des fleurs

Les jardiniers ont encore et toujours du travail

Maîtriser la végétation

- « Béquillage » des massifs et désherbage des allées les rosiers poussent mais les mauvaises herbes également.

- Entretien des pelouses la tonte est une opération longue à la Roseraie compte tenu des formes et des surfaces des parties engazonnées qui obligent à utiliser un matériel de petite dimension.

- Les traitements et les arrosages… toujours.

- Il faut attacher des pousses de rosiers grimpants venant fouetter le visage des visiteurs...

- Suppression des fleurs fanées (qui peuvent représenter certains jours d’orage le volume de plusieurs brouettes à moteur).

 

Eté

 

Assurer la pérennité de la collection

En fonction des végétaux morts durant l’hiver, des massifs à changer, des plates-bandes dont la terre doit être remplacée, les listes des variétés à prévoir en plantation hivernale sont établies. Une partie est commandée directement « dans le commerce », mais 2 000 variétés, introuvables dans celui-ci, et seulement présentes à la Roseraie, doivent être greffées chaque année à la pépinière départementale à Mandres-les-Roses.

Le travail préparatoire à cette opération - relevés de terrain, établissement des listes, préparation du matériel nécessaire, prélèvement de greffons - se déroule entre mai et août.

La taille de certaines variétés

Les rosiers galliques, non remontants (ils ne fleurissent qu’une seule fois en juin), sont taillés comme les arbustes à floraison printanière, en été.

L’accueil du public

Les jardiniers jouent les seconds rôles. En saison, 7 jours sur 7, ce sont les caissières et les agents d’accueil qui ont la charge de recevoir le public (particuliers, groupes). De nombreux groupes profitent ainsi des visites organisées à leur intention.