La Roseraie, un conservatoire

Conserver et faire connaître le patrimoine végétal de la Roseraie

Reconnue à l’échelon national Conservatoire de Collection Végétale Spécialisée (CCVS) pour le genre   Rosa en 1991, la Roseraie a donc une grande responsabilité. Une double mission incombe de ce fait au Conseil général en digne successeur de M. Gravereaux : conserver et faire connaître le patrimoine végétal de la Roseraie.

Conserver le patrimoine végétal

A la Roseraie, la configuration et la densité des plantations rendent un certain nombre d’interventions horticoles indispensables pour le maintien de la collection : changements des plates-bandes, greffages en pépinière, tailles, traitements phyto-sanitaires,...

 

> Voir aussi Les jardiniers au travail

 

Une politique de conservation plus large géographiquement, plus ciblée et prospective dans sa finalité s’est aussi révélée nécessaire car la connaissance fine du patrimoine végétal national permet de diminuer les risques de perte définitive des variétés par cultures parallèles dans des roseraies relais, de limiter la culture de certaines variétés déjà très présentes par ailleurs et de réintroduire certaines variétés disparues.

 

Enfin, le Département travaille à la création d’une nouvelle roseraie dans le Parc départemental des Lilas (sur le plateau du Vitry-sur-Seine (où est né Gravereaux). Ainsi, la Roseraie du Val-de-Marne pourrait se spécialiser dans sa mission de conservation tandis seraient regroupées au Parc des Lilas les obtentions nouvelles ainsi que des rosiers dans leurs formes libres. Voir La roseraie du parc des Lilas.

Faire connaître le patrimoine végétal

Le rôle des jardins de collection est aussi de faire connaître leur patrimoine non seulement au grand public toujours curieux de découvrir l’histoire et la variabilité extrême de cette fleur mais aussi aux professionnels de la rose dans un esprit fédérateur et un souci scientifique.

 

  • La Roseraie, instrument didactique pour le grand public

Ouverte au public 7 jours sur 7 à un tarif modique, elle demande beaucoup d’attention de la part des agents afin de satisfaire au mieux les visiteurs : accueil, services (accueil handicapés et mal voyants), entretien (allées, statuaires, pavillon normand), communication...

 

> Voir aussi Informations pratiques

 

Des visites guidées traditionnelles sont proposées par les agents d’accueil ainsi que des visites techniques faites par des spécialistes.
Des manifestations annuelles favorisent sa promotion et son accessibilité auprès du public : le week-end rendez-vous au jardin en juin et les journées du patrimoine en septembre. Durant celles-ci, des agents du Conseil général du Val-de-Marne tiennent des stands pour faire découvrir le patrimoine végétal et les techniques horticoles et méthodes de gestion mises en place.
Un site web (vous y êtes !) a également été réalisé pour mettre à disposition d’un large public toute une série d’informations concernant la Roseraie, les roses et les collections.
Enfin, le Conseil général participe à de nombreux salons touristiques et touristiques afin de faire connaître ce site merveilleux et singulier.

 

> Voir aussi Une renommée internationale

 

  • La Roseraie du Val-de-Marne, nœud du réseau des roses

La Roseraie a un rôle primordial de fédérateur dans le réseau des collectionneurs et spécialistes des roses. D’où l’idée de mettre à disposition de ces publics avertis un fichier informatique de ses collections. Le Conseil général du Val-de-Marne a ainsi travaillé à la réalisation d’une application de gestion numérisée des collections dont le but est de répertorier de manière précise toutes les variétés plantées à la Roseraie et d’offrir ainsi à l’ensemble des professionnels de la rose un outil de travail qui présente des fiches variétales exhaustives et dispose de fonctionnalités pointues de zoom, recherche géographique,…
Cette application sera présentée aux professionnels lors du Salon de la Rose d’Orléans en septembre 2006 et sera accessible courant 2007 via un site Extranet. Ce dernier devra jouer le rôle d’un club scientifique réunissant des spécialistes. Dossiers spéciaux, forums de discussions, ce site servira à créer une dynamique d’échange et de travail collaboratif stimulant ainsi la recherche scientifique autour de la reine des fleurs.

 

> Voir aussi De la fiche de Gravereaux à la fiche informatique