Glossaire botanique

Remontant

Fleurissant ou fructifiant au moins deux fois dans l’année.

Rhizogenèse

Formation de nouvelles racines.

Rhodologue

Désuet. Spécialiste des roses. On connaît une variété   appelé « Rhodologue   Jules Gravereaux » (thé, Fontes, 1908).

Rosiers anciens

Buissons en général non remontants dont l’origine est antérieure au milieu du XIXe siècle.

Rosiers arbustifs

On trouve sous cette dénomination des rosiers botaniques, des rosiers anciens  , des rosiers modernes fréquemment à fleurs groupées ou en bouquet dont la hauteur est supérieur à 1,20m ; ne nécissitant que peu ou pas de taille et devant être employés comme des arbustes à fleurs.

Rosiers grimpants non remontants

Pour la plupart, des rosiers sarmenteux à longs rameaux souples fort appréciés au XIXe siècle.

Rosiers pleureurs

Rosiers grimpants, en général non remontants, à rameaux très souples, greffés sur une tige d’églantier entre 1,80 et 2,20 m du sol.

Rosiers tiges

Buissons remontants greffés sur une tige d’églantier entre 0,50 m et 1,20 m au-dessus du sol. 

Rosomane

XIXe s. Grand amateur de roses. Nom admis dans la langue française. Il existe une variété   « Gloire des Rosomanes » (H.R., Plantier, c. 1825).